Quel système d’alarme pour protéger mon activité ?

163
Partager :

Avez-vous pensé à l’impact sur votre activité si un individu parvient à rentrer dans vos locaux à votre insu ou si un incendie s’y déclenche ? Ce sont là des soucis qu’il faut anticiper en mettant en place un système d’alarme adapté à votre entreprise. On fait le point sur les différents dispositifs du marché.

Le système classique

En fonction de la taille des locaux et du niveau de sécurité nécessaire, les solutions d’alarme pour professionnels seront différentes. Cependant, les systèmes disposeront tous d’une centrale d’alarme, et généralement d’un transmetteur pour envoyer un signal à votre société de surveillance. 

A lire aussi : Ce qu’il faut savoir avant d’acheter une maison en Suisse

Vient ensuite la sirène, votre principal outil de dissuasion. Son volume pourra être paramétré pour s’accroître petit à petit. Il est recommandé qu’elle soit indépendante de la centrale. Pour finir, les professionnels ajouteront aussi des détecteurs. Ils en existent plusieurs types que nous détaillons en dessous. Ils sont habituellement fixés en hauteur pour sécuriser les zones sensibles des locaux.

Une alarme filaire ou sans fil

Avec ou sans fil, son fonctionnement reste le même. Des détecteurs transmettent à la centrale tous les événements jugés comme anormaux. L’installation d’une alarme filaire est légèrement plus difficile, car il faut faire passer des câbles dans vos locaux. Il est recommandé de les dissimuler au maximum pour réduire le risque de sabotage ou d’accident. Au contraire, une alarme sans fil est bien plus simple à installer. Il existe même certains modèles « prêts à poser ». En revanche, son prix est aussi légèrement plus élevé.

Lire également : Pourquoi le bento (lunch box) est-il économique, écologique et très tendance ?

Les systèmes anti-intrusion

Les systèmes les plus connus sont les détecteurs d’ouverture pour les portes et fenêtres. Ce sont en effet les zones les plus exposées aux infractions. La plupart des alarmes sont capables d’en gérer une dizaine. Ensuite, il se peut que vous ayez besoin de détecteurs de mouvements, encore appelés détecteurs volumétriques, pour protéger l’intérieur de vos locaux. Positionnés aux endroits stratégiques, ils sont fortement recommandés par les professionnels du secteur.

Il existe aussi les barrières infrarouges. Au contraire du détecteur infrarouge passif, ces barrières sont des dispositifs actifs. Plusieurs rayons sont projetés et la rupture simultanée de plusieurs rayons déclenche automatiquement le système d’alarme. Pour finir, le dernier système anti-intrusion que vous pouvez mettre en place est la caméra de surveillance. Qu’elles soient fixes ou mobiles, étanches à la pluie, capables de filmer de jour comme de nuit, elles sont plébiscitées par les dirigeants d’entreprise. Certaines d’entre elles peuvent même être contrôlées à distance.

L’alarme incendie

Si ces systèmes sont indispensables, ils ne protègent pas vos locaux des départs de feu. L’installation d’une alarme incendie est une absolue nécessité de nos jours.

Il existe aujourd’hui trois types de détecteurs sur le marché :

  • Les détecteurs de chaleur
  • Les détecteurs de fumée
  • Les détecteurs de monoxyde de carbone. Il s’agit d’un gaz très dangereux. Incolore et inodore, il est à l’origine de nombreux décès chaque année.

Les boutons panique

Les boutons panique sont de plus en plus sollicités par les établissements ouverts au public et qui disposent d’agent liquide ou d’objets de grande valeur. Ces boutons vous permettent d’alerter silencieusement votre centre de télésurveillance en cas de hold-up.

Partager :