Les bonnes pratiques pour la fabrication d’une étiquette miel

320
Partager :

Les producteurs de miel sont conscients de l’importance de la présentation des produits auprès des clients, car ceci peut inciter les actes d’achat. Par conséquent, ils prennent le temps de concevoir l’étiquette miel pour qu’elle soit attrayante tout en respectant les règlementations. 

Trouver la bonne étiquette miel

Pour tous les produits, l’étiquette est un élément de vente essentiel. Celle-ci doit avoir un design accrocheur afin d’attirer les regards des consommateurs. Certes, la décision finale de la plupart des acheteurs dépend de la qualité du miel. Quoi qu’il en soit, ils apportent également une importance capitale à la conception de l’étiquette qui devrait donner envie de prendre le produit et de lire les informations qui y sont mentionnées. Cela dit, l’étiquette du pot de miel est un élément de communication qui doit être soigné. Les consommateurs prennent en compte plusieurs éléments de l’étiquette, notamment ;

Lire également : Comment utilisez-vous Ravintsara eo ?

  • Forme
  • Contenu
  • Matière
  • Finition, etc.

Ainsi, les apiculteurs n’ont pas droit à l’erreur lorsqu’ils souhaitent écouler au plus vite leurs marchandises. Pour faire le bon choix, il est conseillé de commander des étiquettes pour le miel sur le site rubaco-étiquettes.com. Cette enseigne est justement spécialisée dans la fabrication d’étiquettes depuis plusieurs années.

Les informations à intégrer sur une étiquette miel

Afin de se démarquer par rapport aux produits des concurrents, il est essentiel de miser sur l’originalité au moment de concevoir l’étiquette miel. Toutefois, cela ne suffit pas puisqu’il existe aussi des règlementations à respecter concernant les informations qui doivent être mentionnées sur l’étiquette. Cette étape est importante pour se conformer à la législation actuelle. Tout d’abord, il faut indiquer le nom du produit, c’est-à-dire la nature de son contenu pour que les consommateurs soient fixés rapidement. La date de durabilité minimale ou DDM doit également être mentionnée sur l’étiquette. Dans le cas contraire, il faudra mentionner le numéro de lot de fabrication. L’apiculteur est également libre d’ajouter des informations supplémentaires permettant de séduire les clients, notamment la valeur énergétique, les critères de qualité spéciaux, etc. Ce n’est pas fini, car les consommateurs doivent être informés concernant le responsable de la production qui inclut :

A découvrir également : Comment créer une salle de jeux ?

  • Nom
  • Raison sociale
  • Adresse
  • Contact, etc.

La matière de l’étiquette du pot de miel, gage de qualité

La conception d’une étiquette miel ne se limite pas à son contenu. En effet, il est également important de bien choisir la matière utilisée. Évidemment, les apiculteurs ont l’embarras du choix, ceux-ci trouveront certainement l’option qui répond réellement à leur exigence et à leur besoin. Cela dit, les apiculteurs en quête d’étiquettes résistantes devraient s’orienter vers le plastique. Cette matière possède une meilleure durée puisqu’elle ne se déchire pas. Celle-ci ne change pas non plus même avec les coulures de son contenu. Aussi, une étiquette miel en plastique se nettoie beaucoup plus facilement sans risquer de l’abimer. En revanche, d’autres producteurs souhaitent plutôt mettre en valeur le côté artisanal de leur produit. Dans ce cas, le papier reste une valeur sûre, il existe plusieurs choix selon le fabricant d’étiquette à savoir :

  • Papier texturé
  • Papier à surface lisse
  • Papier recyclé
  • Papier kraft, etc.

Conseils pour réaliser une étiquette de qualité

L’étiquette est la première image du produit lorsque celui-ci est mis en vente sur le commerce. Ainsi, il faut penser à tous les détails, notamment :

  • Le design
  • La couleur
  • Le choix des polices
  • La taille des écritures
  • L’ajout d’image ou d’élément spécifiques, etc.

Chaque producteur est donc libre de confectionner ses étiquettes selon ses envies. Toutefois, il est primordial de respecter les règlementations en vigueur, notamment au sujet du contenu de l’étiquette. Cela dit, il faut bien prendre en compte le visuel de l’ensemble. L’étiquette choisie doit également offrir un toucher agréable pour que les consommateurs n’éprouvent aucun désagrément en prenant le pot dans leur main. En outre, la durabilité de l’étiquette n’est pas non plus à négliger, celle-ci passe évidemment par le choix de la matière de fabrication. Répondre à toutes ces exigences, c’est offrir une meilleure expérience client. Pour les producteurs de miels qui ont du mal  à définir le type d’étiquette miel dont ils ont vraiment besoin, il peut compter sur les nombreux professionnels sur internet qui proposent leur service dans la confection d’étiquette personnalisée.

Les différentes options pour coller l’étiquette

Les étiquettes conçues pour les pots de miel sont généralement collées à l’avant afin de de faciliter l’identification pour les consommateurs. Il s’agit de la méthode la plus utilisée par les apiculteurs. Toutefois, il est aussi possible de coller l’étiquette sur son couvercle. Pour cette seconde option, il faudra s’assurer que la taille de l’étiquette soit bien adaptée à l’emplacement qui lui est destiné. Coller l’étiquette demande également des gestes sûrs, sinon elle ne mettra pas en valeur les pots. Ainsi, il est primordial de suivre plusieurs étapes essentielles :

  • Nettoyer les pots
  • Vérifier que la surface est bien propre
  • Poser délicatement l’étiquette
  • Encoller l’étiquette de chaque côté

Partager :