Comment évaluer le prix d’une extension en bois de 30 m2

170
Partager :

Vous avez envie de plus d’espace chez vous. Pour votre confort et celui de votre famille, la construction de quelques mètres carrés de plus à votre maison ne seraient pas de refus. Pourtant, un déménagement n’est pas envisageable. Le quartier, les voisins, les commodités, tout vous convient. La solution pour vous est de construire une extension à votre maison. Bien évidemment, ce genre de projet n’est pas à envisager à la légère, notamment en termes de budget. Découvrez donc dans cet article comment évaluer le prix d’une extension en bois de 30 m2 pour votre maison.

Les types d’extension en bois pour votre maison

Construire une extension à votre maison implique des travaux plus ou moins importants ce qui rend difficile d’y allouer une enveloppe budgétaire dès le départ. Pour ne pas être surpris par des coûts imprévus, il faudra définir dès le départ le type d’agrandissement que vous voulez construire. Il existe trois types d’extensions qui pourraient avoir un impact sur le prix final de votre extension en bois : la véranda, l’extension attenante à la maison et l’extension en hauteur.

A découvrir également : Est-il bon de vivre à Antibes ?

La véranda

La véranda est une extension à moindre coût par rapport aux deux autres. En effet, construire une véranda en bois va vous permettre de gagner 30 m2 de superficie à votre maison en plus sans avoir à réaliser des travaux pharaoniques. Cette solution peut être envisagée pour un espace de vie en plus comme un salon ou une salle à manger tout en bénéficiant de l’effet intérieur-extérieur.

L’extension attenante

L’extension attenante à la maison va vous permettre de gagner en surface. Contrairement à la véranda, cette extension constitue une vraie pièce qui va impacter sur l’agencement de votre maison. En effet, en ouvrant un mur, il faudra faire des études géotechniques, étudier la luminosité, penser à la toiture… Tous ces détails se répercutent sur le prix total de l’extension.

Lire également : Qu'est-ce qu'un rapport d'expert préliminaire ?

L’extension en hauteur

L’agrandissement en hauteur est sûrement le plus complexe à réaliser parmi les trois. Et pourtant, si la surface de votre terrain n’est pas suffisante pour une extension attenante, elle peut vous faire gagner un étage en plus. Mais avant de réaliser ce genre de travaux, il faudra faire des études techniques poussées concernant la structure de la maison.

Les tarifs

Le prix de l’extension de la  maison au m2 va dépendre de plusieurs paramètres : de la complexité des travaux à partir du type d’extension, du mode constructif et évidemment de la superficie.

Selon la complexité des travaux

Le bois est très apprécié pour sa légèreté. Même pour une extension en hauteur dont les travaux sont plus complexes, vous pouvez compter entre 1.800 euros et 2.500 euros le mètre carré mais à condition que la structure de votre maison soit saine. Pour une extension attenante à la maison, il faudra prévoir entre 1.000€ et 2.200€ et pour une véranda en bois, le budget est à partir de 1.400 euros le mètre carré. Soit en fonction de la complexité de vos travaux donc, le prix à prévoir pour votre extension en bois de 30 m2 se situe entre 30.000 euros et 75.000 euros.

Selon le mode constructif

Le mode constructif joue aussi dans la facture finale de votre extension en bois de 30 m2. Le coût sera différent pour une ossature bois sur mesure ou une extension bois en kit. En effet, cette dernière coûte 30% moins cher avec des prix démarrant à 1.000€ le mètre carré. Malgré tout, le sur-mesure reste l’option la plus appréciée.

Selon la superficie

C’est le paramètre le plus évident dans l’évaluation du prix de votre extension de bois. Par contre, retenez toujours que le coût des travaux au m2 n’est pas linéaire. En effet, pour votre extension de 30m2, vous n’allez pas juste doubler le coût de l’extension de votre voisin qui fait 15m2. En général, un coefficient de 1,2 est appliqué.

Les autres coûts à prendre en compte

Avant d’entreprendre vos travaux pour la construction d’une extension en bois de 30 m2, certaines études préalables et démarches administratives peuvent être recommandées voire obligatoires. Il est primordial d’intégrer ces autres coûts dans votre enveloppe budgétaire.

Etudes techniques préalables

Il est parfois nécessaire de réaliser des études de sol ou de structure avant d’entamer la construction d’une extension et donc de faire des devis concernant le projet. Ces études vont vous permettre de ne pas avoir de mauvaise surprise et veiller à ce que les fondations de votre maison puissent accueillir l’extension. Le prix de ces études techniques préalables doit cependant rester inférieur ou égal à 1% du coût total de vos travaux. En confiant l’étude de faisabilité à un bureau d’études techniques, un budget de 1.500€ est à prévoir.

Démarches administratives

Pour la réalisation des travaux d’extension, vous devez passer obligatoirement par certaines démarches administratives qui peuvent vous coûter une somme plus ou moins importante. Par exemple, vous devez souscrire à une assurance dommage-ouvrage pour vous protéger des malfaçons. Celle-ci vous coûtera en moyenne entre 2.500€ et 3.500€. En outre, vous devez aussi passer par votre mairie soit pour l’obtention d’un permis de construire (si votre extension modifie la façade par exemple), soit une déclaration de travaux puisque votre extension en bois fera moins de 40m2 au sol.

Partager :