Enduire un mur en parpaing : nos conseils

210
Partager :

Enduire un mur en parpaing, vous pouvez tout à fait le faire vous-même. Il ne faut pas plus que quelques heures ou quelques jours pour adopter à peu près les bons gestes. Néanmoins, avoir les bons gestes est loin de suffire pour ce type d’opérations. Voici tout ce que vous devez savoir avant d’enduire un mur en parpaing.

Enduire un mur en parpaing : le plus important

Le plus important à garder en tête quand on veut enduire un mur en parpaing, ou autre, est de bien exécuter la préparation du support. Préparer le support revient tout simplement à dire : l’humidifier. Il est très important de bien humidifier le mur en parpaing avant de l’enduire, pour quelles raisons exactement ? L’humidification du mur permet de lui octroyer une meilleure adhérence vis-à-vis de l’enduit que vous allez utiliser.

Lire également : Quelles sont les différentes étapes pour construire une maison en bois ?

Néanmoins, avant la phase d’humidification, il faut prendre soin à bien nettoyer le mur en parpaing. Enduire un mur en parpaing plein de poussières n’est pas du tout recommandé, sinon vous allez rencontrer des problèmes d’adhérence. Ensuite, il est également très important d’éliminer du mur tout ce qui est aspérité pour ne pas gêner la mise en place de l’enduit le moment venu. Si vous faites seul l’enduit d’un mur en parpaing, il faut vous limiter à l’humidification d’une surface entre 5 à 7m2 à chaque fois.

Enduire un mur en parpaing : quel type de crépi ?

Enduire un mur en parpaing, vous pouvez le faire vous-même. L’une des bases que vous devez connaître, c’est l’enduit à appliquer lui-même. Il existe de nombreux types d’enduits que vous pouvez appliquer sur un mur en parpaing. Pour réaliser un enduit pour un mur parpaing, vous pouvez utiliser un enduit ciment, chaux-ciment ou enduit à la chaux. L’enduit à base de sable et de ciment uniquement est le type d’enduit le plus difficile à réaliser.

A lire en complément : Comment réussir la rénovation de plafonds tendus ?

Avec ce type d’enduit, il est un peu plus difficile d’obtenir une bonne adhérence du fait qu’il manque la chaux. Pour être sûr de réussir l’enduit d’un mur en parpaing, si c’est la première fois pour vous, il est préférable de partir sur un enduit bâtard. Il s’agit d’un mélange de ciment et de chaux doté d’un meilleur pouvoir collant. Encore faut-il connaître les bons dosages pour faire un enduit pour réussir cette réalisation.

Connaître les dosages et choisir le bon type de sable

Pour les dosages d’enduit, sachez que les enduits pour un mur neuf nécessitent plus d’eau que ceux pour mur en parpaing ancien. A titre d’information, pour un gobetis à appliquer sur un mur neuf, vous pouvez compter 70 litres de sable, pour un sac de ciment et 25 à 30 litres d’eau. Ce mélange peut enduire jusqu’à 25m2 de surface. Pour le corps d’enduit, prévoyez 10 litres de sable, un sac de chaux et 17 à 20 litres d’eau. Enfin, pour la couche de finition, il faut 12 litres de sable, un sac de chaux et 17 à 20 litres d’eau.

Comme vous pouvez le constater, le sable est un élément indispensable quand il est question d’enduire un mur en parpaing. Le choix du sable est crucial pour vous éviter des problèmes de manipulation lors de l’application de l’enduit au platoir. D’une manière générale, il est conseillé d’utiliser du sable calibré dont les grains ne sont pas trop gros. A la rigueur, il convient de tamiser le sable avant de l’utiliser si vous n’avez pas pu vous procurer du sable calibré.

Les trois outils indispensables pour enduire un mur en parpaing

Réussir l’enduit d’un mur en parpaing ne nécessite pas toute une panoplie d’outils. Il vous faut juste avoir le coup de main et trois outils simples. Tout ce qu’il vous faut c’est un platoir et une truelle. Le platoir sert principalement à enduire le mur et la truelle pour charger le platoir en enduit. La truelle peut également servir pour récupérer les surplus d’enduits.

En plus du platoir et de la truelle, vous pouvez ajouter un troisième outil : une taloche ou un petit platoir. Ce troisième outil est utile pour travailler rapidement sur les petits détails. Vous pouvez également l’utiliser pour niveler la surface de l’enduit de temps à autre quand cela s’avère nécessaire.

Quelle esthétique pour l’enduit d’un mur en parpaing ?

Pour la finition de l’enduit de votre mur en parpaing, vous avez une grande quantité de choix. Vous pouvez opter pour un enduit gratté, taloché ou épongé et bien d’autres encore pour un mur en parpaing. Toutefois, il est nécessaire de réfléchir à une partie plus ou moins technique de l’enduit quand vous faites votre choix.

Le fait est que le choix de la finition de l’enduit doit également prendre en compte les questions de capillarités. Pour les murs directement en contact avec le sol, il peut s’avérer nécessaire de mettre en place des solutions comme le solin pour empêcher les remontées par capillarité trop importantes. A noter également que plus un enduit est lisse, plus les effets de ces remontées peuvent être importants.

Partager :