Les tiny houses : micromaisons à maxi-potentiel ?

6
Partager :

Le tiny house peut-il constituer une alternative pour solutionner le problème de logement en France ? Quelques milliers de Français sont devenus adeptes de la micromaison depuis quelques années déjà. Ces minuscules maisons extrêmement confortables ne manquent pas d’atouts.

Le tiny house : un concept à la mode importé des États-Unis

La fièvre des tiny houses se propage à vive allure chez les Français en quête d’une autre façon de vivre. Le tiny house vient des États-Unis et veut littéralement dire maison minuscule. Mais il faut ajouter à cela la notion de mobilité car le tiny house est une petite maison ambulante.

A découvrir également : Les équipements obligatoires pour une location meublée

Le tiny house n’est pas monté sur pilotis comme l’est le mobile home, il n’est pas motorisé comme l’est le camping-car. Il serait le parfait mix entre la roulotte et la caravane. Le tiny house fait office d’une vraie petite habitation écologique et où le confort est parfaitement assuré.

 

Lire également : Quand un jardin privé devient-il courant ?

Zoom sur les caractéristiques du tiny house

Le premier point commun entre tous les tiny house est leur construction. Le tiny house est principalement construit en bois. De l’ossature en passant par le bardage et les isolations ainsi que les lambris de l’intérieur, tout est en bois. Dans de nombreux cas, la toiture en double pente du tiny house peut également être en bois. Le zinc est également largement utilisé.

Le tiny house dispose d’une grande pièce, d’une petite cuisine et d’une salle de bain ainsi que d’une petite mezzanine en guise de literie. L’agencement est le point clé du tiny house et son confort inégalé. Par ailleurs, l’apport en lumière naturelle à l’intérieur du tiny house doit être assuré par de grandes ouvertures vitrées.

Par ailleurs, le poids du tiny house doit tourner aux alentours de 3200 kg. Aux yeux de la loi, la micromaison est un vrai logement, sa surface ne doit pas faire moins de 9 m2. En tant que remorque, la largeur de la micromaison doit faire moins de 2.55 m. Enfin, pour être tractable, le tiny house doit être monté sur une remorque de bateau.

Deux avantages principaux des tiny houses

Il n’est pas difficile de cerner les avantages du tiny house. Cependant, il y a presque toute une philosophie derrière tout son succès. Cette philosophie se rapporte à la liberté, l’écologie et l’économie de ressources.

Vivre à l’année dans une petite maison mobile

Le tiny house peut être particulièrement isolé et bien équipé, il est tout à fait possible d’y vivre à l’année. Il peut s’implanter dans presque n’importe quelle zone pendant une période donnée. En tant que propriétaires, vous pouvez vous déplacer autant de fois que vous le souhaitez.

Une construction respectant l’environnement

Le tiny house peut être qualifié d’écologie grâce à son mode de construction qui utilise principalement des matériaux écologiques. Tout est réduit au strict minimum dans le tiny house, il ne prend qu’une toute petite part dans la pollution de l’environnement. Le tiny house permet également de réduire drastiquement vos dépenses.

Partager :