La domotique au service du handicap et des personnes âgées

1432
Partager :

L’installation d’un système de domotique ne se réduit pas seulement à la possibilité de pouvoir réaliser des économies d’énergie. La domotique joue également un très grand rôle dans l’assistance aux personnes handicapées et ainsi que celles du troisième âge.

Les fonctions d’automatisme et d’alerte peuvent aider au quotidien ces personnes à mobilité réduite en leur octroyant un plus d’autonomie et leur facilitant ainsi la vie. Découvrez comment dans cet article.

A lire également : Renouvelez votre bureau en suivant ces conseils pratiques

La domotique comme moyen de facilitation de la motricité et de sécurisation des déplacements

Retrouver une certaine autonomie grâce à la domotique

La domotique permet aux personnes âgées d’acquérir plus d’autonomie notamment grâce aux fonctions d’éclairage automatique et de télécommande. Très souvent, les personnes du troisième âge sont exposées aux risques d’accident ou d’incident domestiques. Parmi celles-ci, les chutes occupent le haut du classement des accidents et représentent la première cause de mortalité des seniors à domicile.

L’éclairage automatique des couloirs, de l’entrée de la salle d’eau, des marches d’escalier ou de tous autres obstacles permet de mieux sécuriser leurs déplacements. Il existe de nombreuses solutions pour répondre à cette problématique : les capteurs de présence ou de mouvement, les scénarios d’éclairage et même le bandeau lumineux à allumage automatique.

A découvrir également : Bref aperçu de l'installation de la climatisation

Les problèmes de préhension que rencontre cette catégorie de personnes peuvent être résolus à l’aide des interrupteurs à effleurement et des prises de courant facilement extractible. Encore mieux, une télécommande vous permet d’agir sur différentes fonctions de la maison à distance.

Dans le cas d’un handicap particulièrement prononcé, où vous n’avez plus que l’usage d’un doigt, le mouvement de la tête, l’utilisation de la téléthèse est recommandée. Il s’agit d’une télécommande spéciale adaptée à votre handicap. Vous pouvez l’activer par une simple pression ou une parole pour commander l’allumage d’une ampoule, l’ouverture d’une porte ou le réglage de la température d’une pièce.

Les experts dans la fabrication du matériel électrique proposent davantage de connexions standardisées (à l’exemple de l’infrarouge) entre les commandes automatiques de votre maison et votre téléthèse.

Système domotique : maintien du lien avec l’extérieur

Dans le but de maintenir une liaison permanente avec un proche ou un centre d’assistance, une personne avec une santé délicate va utiliser le médaillon d’alerte et de communication. Cet outil de télécommunication sans fil dispose d’un rayon d’action de 100 mètres à partir de votre lieu d’habitation. Il permet d’assurer votre liberté de déplacement à l’intérieur de votre maison ainsi qu’à proximité de celle-ci.

Certains de ces médaillons sont conçus de façon à recevoir des appels téléphoniques et de pouvoir échanger avec son interlocuteur de l’endroit où vous vous trouvez. En ce qui concerne.

Sauver des vies à l’aide des détecteurs

Des détecteurs positionnés dans les endroits de stockage et d’utilisation du chauffage assurent la sécurité technique des personnes à mobilité réduite. Ces détecteurs de gaz se déclenchent et alertent les occupants dans le cas où survient une fuite de gaz par exemple.

domotique au service du handicap et des personnes âgées

Le détecteur de gaz plus son alarme sonore couplée à la VMC permet grâce à un transmetteur téléphonique d’alerter un voisin ou un centre extérieur.. Un système identique permet de détecter les fuites d’eau en actionnant une électrovanne. Cela évite ainsi le risque de chute dû aux glissades.

Les détecteurs de fumée protègent les personnes âgées de tout départ accidentel de fumée qui pourrait être fatale. Ils sont placés dans des endroits comme les chambres et permettent de donner l’alarme aussitôt qu’un feu se déclenche pour protéger les personnes vulnérables. Le détecteur de fumée peut être associé à un système automatique d’ouverture des fenêtres pour faciliter la ventilation et annihiler l’incendie.

La domotique comme solution pour les troubles sensoriels

Solutions de contrôle d’accès

Plusieurs solutions sont disponibles pour simplifier le quotidien des personnes du troisième âge et celles ayant un handicap et garantir leur sécurité dans la maison. Ces équipements incluent entre autres :

  • Les technologies vidéo ;
  • la signalisation sonore ou lumineuse;
  • les claviers à code direct (pour platine à défilement de noms) ;
  • les boucles à induction (pour prothèses auditives) installées sur les combinés intérieurs.

Un visiteur est annoncé par un signal lumineux dans le salon à l’aide d’appareils fonctionnant par des courants porteurs. Lorsque ce dispositif est associé à un clavier code, un interphone ou à un vidéophone, il attire facilement l’attention des seniors qui se trouvent dans le logement.

Faciliter la communication

La sécurisation du domicile et le contrôle contre les accès non désirés sont un besoin fondamental pour assurer la protection des personnes âgées ou celles vivant avec un handicap. Plusieurs solutions peuvent à cet effet s’avérer efficaces tout en gardant un certain contact du senior avec son environnement.

  • Boucle magnétique au niveau du portier vidéo intérieur ;
  • Mise en place d’un lecteur biométrique;
  • Programmation d’un accès nominatif;
  • Programmation d’un scénario d’alarme et d’éclairage en cas d’infraction surtout la nuit.

La domotique pour le maintien à domicile des personnes âgées

La domotique pour le maintien à domicile des personnes âgées

La domotique se révèle être une solution idéale pour permettre aux personnes âgées de rester chez elles plus longtemps. Qu’elles soient atteintes d’une perte d’autonomie temporaire ou définitive, les seniors peuvent bénéficier de différentes aides techniques qui leur faciliteront la vie au quotidien.

Les équipements installés dans un logement peuvent varier en fonction des besoins de chaque individu ; cependant, certains outils sont couramment utilisés et s’avèrent efficaces pour améliorer la qualité de vie des seniors. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer :

  • Des détecteurs de mouvement, placés stratégiquement dans les pièces clés du domicile (chambre, salle de bains…) afin d’alerter l’aidant ou les secours en cas d’inactivité prolongée ;
  • Un système anti-intrusion, permettant aux seniors vulnérables ou isolés d’éviter toute intrusion malveillante chez eux ;
  • Une téléassistance (ou téléalarme) avec déclenchement automatique en cas de chute ou via un bouton situé sur un bracelet ou un collier.

Il est également possible d’intégrer au système domotique un dispositif simple comme une montre connectée, capable notamment.

Les avantages de la domotique pour la gestion de la santé et du bien-être des personnes à mobilité réduite

Les avantages de la domotique pour la gestion de la santé et du bien-être des personnes à mobilité réduite

La domotique offre aussi de nombreux avantages pour les personnes atteintes d’un handicap moteur ou d’une mobilité réduite. Effectivement, grâce à l’installation de différents équipements technologiques, il est possible d’améliorer leur qualité de vie en leur permettant notamment une plus grande autonomie.

Parmi les outils utilisables dans ce cadre, nous pouvons citer :

  • Des commandements vocaux qui permettent aux personnes ayant des difficultés motrices ou physiques de contrôler différents appareils (lumière, volets roulants…) sans avoir besoin de bouger ;
  • L’utilisation d’un joystick afin que ces mêmes individus puissent se mouvoir facilement dans un fauteuil roulant électrique.

Certains équipements peuvent être conçus spécialement pour répondre aux besoins particuliers du patient. Par exemple, une douche aménagée peut aider quelqu’un qui a du mal à entrer et sortir avec aisance de sa salle-de-bain. Ce type d’aménagement rendra le quotidien moins pénible et facilitera ainsi le maintien à domicile.

De même, un lit médicalisé peut être intégré au système domotique afin qu’il puisse se régler automatiquement selon le confort souhaité par l’utilisateur.

Allier sécurité et liberté chez les seniors comme chez les PMR devient alors envisageable grâce aux avancées technologiques de la domotique. En permettant ainsi une meilleure gestion du logement et des équipements, les personnes à mobilité réduite peuvent profiter d’une plus grande autonomie sans se mettre en danger.

Partager :