Location meublée : les atouts, les bémols et les réglementations

6
Partager :

Louer un bien immobilier vous permet de générer des revenus réguliers pour arrondir vos fins de mois ou carrément pour en vivre. Il y a au moins trois façons distinctes de mettre en location un logement. Cet article décortique tout ce qui concerne le logement locatif meublé.

Les avantages à investir dans la location meublée

Le premier avantage de mettre en location un logement meublé est évidemment les avantages financiers. De prime abord, vous pouvez vous permettre de louer le logement à un prix plus élevé. Pour vous donner un petit ordre d’idée, un même logement peut être loué 15 à 30% plus cher s’il est meublé.

A lire aussi : Les équipements obligatoires pour une location meublée

 

Les avantages fiscaux de la location meublée

Outre les loyers plus avantageux, vous y gagnez également en avantages fiscaux divers. Les revenus générés par les biens loués en meublé sont sujets aux BIC ou bénéfices industriels et commerciaux. Ce régime est plus avantageux que les impôts sur le revenu fonciers.

A lire également : Quand un jardin privé devient-il courant ?

Le statut de LMNP et ses avantages.

Pourvu que le revenu généré par les loyers ne dépasse pas 23 000 euros/an, vous bénéficiez des avantages du statut LMNP. Vous avez la possibilité de choisir entre le régime micro-BIC et le régime réel. Dans le premier cas, vous ne serez imposé que sur la moitié de vos revenus. Dans le deuxième, vous pouvez réduire jusqu’à zéro votre impôt sur le revenu au fil des ans.

Vacances locatives moindres

Pour qu’un bien immobilier mis en location soit rentable, il faut qu’il soit toujours occupé. Les appartements meublés trouvent presque toujours preneurs. Ce sont les logements privilégiés par les étudiants, les vacanciers ou encore les travailleurs saisonniers. La location meublée est faite pour les baux de courte durée.

Les points négatifs de la location meublée

Bien que les atouts de la location meublée soient particulièrement séduisants, il faut également appréhender quelques points négatifs pour bien préparer votre projet. Les meubles et les équipements sont à la fois les atouts et les faiblesses du logement. Ils occasionnent des charges régulières et des imprévus (beaucoup). Ces meubles et équipements doivent être maintenus en bon état ou remplacés assez souvent.

La location meublée est un peu plus difficile à gérer. En tant que bailleur, vous devez vous engager dans un bail qui dure au moins un an. Dans le cas où vous louez le bien à un étudiant, le contrat doit être d’une durée de 9 mois sans reconduction tacite. Enfin, il est à noter qu’en tant que bailleur, vous êtes dans l’obligation de respecter certaines réglementations comme le préavis de 3 mois.

La location meublée et la loi

La location meublée est particulièrement cadrée. Cet encadrement débute avec l’obligation de fournir un certain nombre et type de meubles et d’équipements minimum aux locataires. Le logement doit répondre à certains critères de salubrité. Ce qui implique une remise en état régulière du logement lui-même et de ses équipements.

Un contrat de bail ne peut être conclu pour une durée de moins d’un an. En cas de reconduction tacite, la durée du bail sera la même. Pour la location meublée à un étudiant, la loi impose qu’aucune reconduction tacite ne soit possible. Enfin, il faut noter que le contrat de bail doit être rédigé par écrit.

Partager :