Quelle est la bonne largeur pour un escalier ?

18
Partager :

Le lien typique pour dépasser les hauteurs entre deux niveaux est l’escalier. Ce qui semble simple au début nécessite en fait beaucoup de planification. Le rapport correct entre la hauteur de marche et la largeur de la bande de roulement est responsable d’une sensation optimale lors de l’ascension des escaliers. La formule dite d’escalier, développée par l’ingénieur et mathématicien François Blondel et présentée pour la première fois en 1675, permet de calculer les éléments individuels de l’escalier.

La forme de l’escalier révolutionne la construction

Lorsque l’esthétique ou les proportions des escaliers étaient auparavant considérées comme le critère le plus important, Blondel a maintenant pris en compte la commodité de monter les escaliers. La base de sa formule d’escalier est l’incrément d’un adulte. Blondel a supposé que la personne moyenne a une longueur de foulée de 24 pouces. Comme les gens sont bien sûr plus grands aujourd’hui, il y aura une mesure comprise entre 630 et 670 millimètres adoptés. Cette mesure de pas est également ancrée dans la norme DIN 18065 comme base et la formule d’escalier doit être utilisée pour calculer un escalier. La formule escalier est utilisée sur les escaliers droits. Pour les escaliers peu encombrants ou les escaliers en colimaçon, des calculs modifiés sont effectués.

A découvrir également : À quelle profondeur dois-je creuser pour une terrasse ?

La construction d’escaliers est soumise à des normes et des caractéristiques qui ne peuvent être ignorées en tant que client. Les escaliers doivent être planifiés conformément à la norme DIN 18065.

La taille du pas est la somme de la hauteur des deux pas et de la profondeur de pas. Voici comment résulte la formule d’escalier :

A voir aussi : Tout savoir sur les papiers à bulle

hauteur de marche x 2 profondeur de marche = 630 — 670 mm

Si vous utilisez les dimensions manquantes et que le résultat se situe dans la plage de valeurs spécifiée entre 630 et 670 mm, les escaliers sont confortables à marcher et ne sont pas trop raides. Une largeur de marche trop petite et une hauteur de marche trop élevée présentent des risques d’accident potentiels lors de l’ascension des escaliers.

Mais comment les dimensions sont-elles calculées en fonction de la hauteur et de la profondeur des marches ?

Calcul des dimensions des escaliers : guide étape par étape

Pour la hauteur de pas, vous prenez la valeur standard spécifiée. En moyenne, la hauteur de marche optimale est de 180 mm. La profondeur de pas correcte est comprise entre 230 et 370 mm, avec une taille standard de 280 mm. Comme chaque bâtiment est bien sûr différent, les dimensions se situent dans une plage de valeurs. Selon la variance de la largeur de marche, il existe également une hauteur de marche différente. Cependant, lorsqu’ils sont insérés dans la formule d’escalier, les deux composants doivent atteindre environ 630 mm en fin de compte. Si nous supposons un rapport optimal de 180 mm/270 mm entre la hauteur de marche et la largeur de la bande de roulement, les valeurs restantes dans la plage de variance admissible peuvent être facilement affichées dans un tableau.

hauteur de marche en mm 170 175 180 185 190 195
largeur de la bande de roulement en mm 290 280 270 260 250 240

Lors du calcul de la hauteur exacte des marches, il est tout d’abord utile de déterminer le nombre de niveaux individuels. Pour ce faire, vous divisez la différence de hauteur que l’escalier est censé compenser ultérieurement par la hauteur de marche optimale de 180 mm.

Nombre de marches = différence de hauteur/hauteur de marche optimale

Pour une meilleure idée, nous effectuons les calculs sur un exemple concret. La différence de hauteur entre deux niveaux dans une maison est déjà mesurée dans la construction de coquilles et utilisée comme base pour le calcul de la formule d’escalier. En règle générale, cette dimension est comprise entre 2400 mm et 2700 mm. Dans notre exemple, nous supposons des coques légères de 2600 mm. Par conséquent, les résultats suivants : Calcul du nombre de niveaux

2600 mm/180 mm = 14,44

Un nombre impair est arrondi vers le haut ou vers le bas. Dans notre exemple, nous arrondissons jusqu’à 15 niveaux. Afin de déterminer la dimension exacte de la pente, la formule est simplement modifiée avec le nombre de pas calculés de cette manière. Il en résulte la hauteur de pente exacte suivante :

Marches ou hauteur d’inclinaison = différence de hauteur/nombre de marches

hauteur de pente = 2600 mm/15 = 173,3 mm

Pour déterminer maintenant la largeur optimale des marches, Blondel va modifier la formule de l’escalier.

hauteur de marche x 2 profondeur de marche = 630 mm hors tension sera

Profondeur de marche = 630 mm – Hauteur de marche x 2

Pour revenir à notre exemple, le résultat est une profondeur de marche de 283,4 mm.

Il est nécessaire de faire très attention lors de la planification des escaliers. Une fois qu’une erreur s’est glissée, elle est extrêmement difficile à corriger. Pour cette raison, la formule d’escalier est également stockée comme calcul de base dans la norme DIN 18065 pour les escaliers.

La base du calcul est la cote de coque claire. La prudence doit être prise ici à plusieurs égards. Il est toujours mesuré depuis le bord supérieur du sol rugueux jusqu’au bord supérieur du sol rugueux à l’étage supérieur. Tout revêtement d’escalier ultérieur doit être pris en compte dans le processus de planification.

Avant l’exécution : n’oubliez pas la règle de sécurité et la règle de commodité !

Les valeurs calculées servent désormais de dimensions de départ pour la construction des escaliers. Enfin, les mesures sont vérifiées pour leur commodité et leur sécurité. À cette fin, les formules de règles de commodité et de sécurité sont utilisées.

Règle de commodité : largeur de marche — hauteur de marche = 120 mm

Règle de sécurité  : largeur de marche hauteur de marche = environ 460 mm /- 10 mm

Allons vérifier maintenant notre exemple d’escalier basé sur les deux règles, nous pouvons voir qu’il répond à toutes les exigences (238,4 mm – 173,3 mm = 65,1 mm ; 283,4 mm 173,3 mm = 456,7 mm).

Un escalier est un bâtiment qui doit être soigneusement planifié. Cependant, les formules fournissent non seulement une bonne indication lors de la planification, mais la règle de mesure des pas est explicitement requise lors du calcul selon la norme DIN 18065. Si la formule de l’escalier et les calculs de confort et de sécurité sont respectés, vous serez récompensé par un escalier sûr qui vous conduira confortablement d’un étage de votre maison à l’autre.

Les dimensions prescrites des escaliers

En principe, une distinction est faite entre les escaliers nécessaires et inutiles. Les escaliers nécessaires servent également de voies d’évacuation qui garantissent que les bâtiments sont laissés et sont donc soumis à des exigences plus strictes. Les escaliers non nécessaires sont des escaliers complémentaires à escaliers nécessaires existants.

  • La largeur claire d’un escalier doit être d’au moins 800 mm dans une maison ne comptant pas plus de deux appartements.
  • La hauteur des marches calculées à l’aide de la formule escalier est comprise entre 140 et 200 mm avec une hauteur optimale de 180 mm.
  • La profondeur de marche est comprise entre 230 et 370 mm avec une profondeur optimale de 270 mm.

Les dimensions individuelles des escaliers doivent être comprises dans les plages de mesure spécifiées dans la norme DIN 18065.

Résumé

La construction d’un escalier nécessite une planification minutieuse. À l’aide de la formule d’escalier, des règles de confort et de sécurité, les calculs nécessaires pour un escalier confortable et surtout sans trébuche peuvent être réalisés.

Partager :