Comment se protéger du bruit extérieur grâce à un mur anti-bruit ?

436
Partager :
Comment se protéger du bruit extérieur grâce à un mur anti-bruit

Investir dans la paix et la tranquillité est une étape cruciale vers une maison saine et heureuse dans notre monde trépidant. Du bruit de la circulation aux voisins bruyants, voici nos conseils d’experts sur la façon de réduire le bruit dans votre habitat ! Comment se protéger du bruit extérieur grâce à un mur anti-bruit ? Découvrez cela dans cet article.

Les barrières antibruit sont-elles efficaces ?

De nombreuses technologies ont été développées pour prévenir le bruit, et bien sûr, les plus importantes sont les murs anti-bruit. Les murs antibruit sont des produits efficaces. Ils peuvent être construits dans n’importe quelle zone où vous souhaitez vous débarrasser du bruit extérieur.

A lire aussi : Conseils pour bien utiliser les bougies parfumées et les parfums d’ambiance

La réduction du bruit peut donc avoir des effets positifs qui ne se limitent pas à la grasse matinée du dimanche. C’est pourquoi, il est recommandé de se protéger avec la mise en place d’un mur anti bruit.

On distingue :

A lire aussi : Découvrez nos astuces pour choisir le canapé de vos rêves !

Les murs anti-bruit en métal

Les barrières métalliques sont solides, robustes et offrent généralement une réduction du bruit allant jusqu’à 28 dB. Pour que la barrière soit efficace, elle doit avoir une masse minimale de 10 kg/m2 afin d’éviter toute fuite de son indésirable.

Comme pour le bois, les murs antibruit métalliques sont disponibles en version réfléchissante ou absorbante, bien que la version réfléchissante puisse créer un effet d’écho dans certaines applications.

Les murs antibruit en béton

L’impact négatif du béton sur l’environnement dissuade de nombreuses personnes de choisir ce matériau pour les murs antibruit, mais ils offrent certains avantages tels que des performances élevées et une grande facilité de construction. Ils réduisent efficacement du bruit de l’ordre de 50 dB.

Murs antibruit en briques

Tout comme le béton, les murs antibruit en briques peuvent être coûteux, mais ils sont beaucoup plus esthétiques que leur équivalent en béton. Le temps d’installation des murs antibruit en briques est long et il faut faire appel à des maçons spécialisés, ce qui peut s’avérer coûteux sur les grands sites, mais leur potentiel de réduction du bruit est de l’ordre de 40 dB.

Comment se protéger du bruit extérieur grâce à un mur anti-bruit

Barrières antibruit en acrylique/perspex

Lorsque la visibilité à travers une barrière est nécessaire et que l’intimité n’est pas une préoccupation majeure, les barrières antibruit en acrylique et en Perspex constituent une solution idéale. La surface lisse et plate de ce matériau offre une sécurité intégrée, réduisant le bruit jusqu’à 32 dB, ils sont susceptibles de se déformer.

Murs en gabion

Les murs en gabion constituent une délimitation attrayante, robuste et rentable pour toute une série d’applications. En tant que barrière antibruit, les murs en gabion peuvent être très efficaces, mais ils doivent être à la fois épais et hauts, ce qui peut rendre le mur visuellement proéminent, plutôt que de se fondre dans l’environnement. Un mur d’un mètre d’épaisseur peut réduire le bruit de 60 dB.

Ce qu’il faut rechercher dans un mur antibruit

Voici les facteurs clés pour réduire efficacement le bruit de la route dans votre jardin :

Hauteur de la clôture : Les murs antibruit doivent avoir une hauteur d’environ 2 mètres pour bloquer suffisamment le bruit de la circulation et empêcher le bruit de rouler par-dessus.

Densité/rigidité : Plus le matériau est dense, plus il est susceptible de réduire le bruit.

Couverture complète : Un mur anti-bruit doit s’étendre jusqu’au sol et être étanche à l’air sur toute sa surface ; les ouvertures à la base ou entre les sections permettent au bruit de pénétrer par les interstices.

Proximité du son : Le mur antibruit doit être aussi proche que possible de l’extérieur, afin de constituer une barrière physique entre la maison et le bruit. Toutefois, si la barrière est plus haute, la clôture ou le mur peut encore être efficace à une distance de 20 à 30 mètres.

Le bruit réfléchi : Gardez également à l’esprit que le bruit peut rebondir sur des structures dures. Pensez donc aux lignes de toit (pergolas, balcons, etc.) qui sont plus hautes que le mur anti-bruit ; le bruit pourrait se frayer un chemin à travers elles ! Idéalement, ces lignes de toit devraient être plus basses que le mur antibruit.

Partager :