Les critères essentiels pour choisir son matelas et le sommier qui va avec

39
Partager :

Que faut-il choisir comme matelas et comme sommier pour mieux dormir ? Si vous avez toujours rêvé de passer toutes vos nuits dans le creux du lit d’une chambre d’hôtel luxueuse, sachez que vous pouvez même faire mieux.

Le soutien du matelas : le critère le plus important

En choisissant le matelas et le sommier les plus adaptés à votre morphologie, la qualité de votre sommeil sera décuplée. Les éléments d’une literie ne se choisissent pas au hasard. Ce n’est pas pour rien que, comme sur ce site, vous avez à choisir parmi une multitude de modèles de matelas, de sommiers et d’oreillers.

Lire également : Bref aperçu de l'installation de la climatisation

Matelas en mousse, en latex ou encore à ressorts ensachés, sans parler des technologies hybrides…il y a de quoi avoir des insomnies. Il faut également prendre en compte le type de sommier, à lattes ou à ressorts, réglables ou non, etc. Malgré tout, toute corpulence et morphologie confondue, c’est le soutien du matelas qui importe le plus.

En règle générale, les personnes à forte corpulence ont besoin de plus de soutien, on les dirige souvent vers du matelas à ressorts ensachés. Sinon, ce sera du matelas en mousse ou en latex très haute densité. Pour les autres corpulences, les matelas en mousse ou en latex allant d’équilibré à ferme ou très ferme fera l’affaire. Les matelas trop mous ne sont à conseiller à personne.

A lire également : Vaut-il la peine d'acheter du mobilier européen ? Découvrez les lits polonais

L’indépendance de couchage et les zones de confort

Personne ne dort dans la même position pendant les huit heures d’affilée de sommeil recommandé pour une santé de fer. L’indépendance de couchage peut être une problématique pour les couples qui n’ont pas la même corpulence. Cela signifie que chaque dormeur n’a pas besoin du même degré de soutien, donc de la même densité s’il s’agit de matelas en mousse et en latex. Là encore, le matelas à ressorts est le modèle fournissant la meilleure indépendance de couchage.

Il existe également sur le marché des matelas en mousse ou en latex comportant deux zones de couchage différentes. Une zone, plus ferme, est dédiée à la personne la plus corpulente et la zone moins ferme est pour l’autre. En parlant de matelas zonés, notez que vous avez également des matelas en latex présentant différents niveaux de fermeté ou zones de confort.

De la tête aux pieds, en passant par le cou, les épaules et les lombaires, il existe 7 zones de confort. Plus un matelas présente plusieurs zones de confort, plus il est confortable pour le dormeur. Ces matelas sont conseillés pour les dormeurs sujets aux douleurs des cervicales ou des lombaires et à tous ceux et celles qui veulent tout simplement dormir confortablement toutes les nuits.

L’accueil du matelas : un autre critère de confort

Par-dessus le matelas, vous avez souvent le surmatelas qui est une couche comportant un garnissage plus ou moins important. Cette couche assure le confort de l’accueil qui peut être moelleux ou tonique. Un accueil moelleux s’obtient notamment par un garnissage généreux en matière naturelle comme le coton, le lin ou encore la laine. D’une manière générale, avec 500 grammes de coton ou de laine au mètre carré, on a cette sensation très agréable de s’enfoncer dans son lit.

L’accueil n’est pas aussi important que le soutien a priori. Mais il joue tout de même grandement sur le confort du dormeur, et cela ne compte pas pour du beurre. A noter qu’il existe à présent de nombreuses technologies plus ou moins novatrices en matière d’accueil du matelas. C’est là qu’entrent surtout en jeu les différentes techniques de combinaisons de matières.

Trois choix simples pour le sommier

Le sommier est un élément clé qu’on a tendance à oublier quand on choisit sa literie. Bien que le rôle principal du sommier soit de favoriser l’aération du matelas, il prend également part à la qualité du soutien du couchage en général. Il est très simple de choisir son type de sommier. Il faut juste retenir que les matelas en mousse et en latex ne s’utilisent qu’avec les sommiers à lattes.

Il en est de même pour les sommiers à ressorts, ces derniers ne s’utilisent qu’avec des matelas à ressorts également. Si vous êtes à la recherche d’un genre de compromis, vous pouvez vous tourner vers les sommiers tapissiers. Jusqu’à une certaine mesure le sommier tapissier peut convenir à tous les types de matelas en plus d’apporter un plus esthétique.

Partager :