Quand un jardin est communautaire

330
Partager :

Beaucoup de personnes rêvent d’avoir une maison avec jardin. Mais très peu savent vraiment combien de travail doit être investi dans un beau jardin et les possibilités qu’offre un jardin. De la culture de fruits et légumes à la dégustation d’un biscuit relaxant et confortable, votre propre vert offre de nombreuses possibilités. Il est même possible de l’utiliser comme aire de jeux. Et pour les enfants, le jardin est également un endroit où ils peuvent apprendre beaucoup sur les plantes et les animaux. Mais comment jouissez-vous du plaisir du jardinage commun et quels sont les avantages d’un tel jardin ?

Jardins de quartier et jardin communautaire

L’accent est mis ici sur la plantation, l’entretien et la récolte ensemble. Cela favorise non seulement l’ensemble, mais aussi renforce également le voisinage. Une telle oasis verte se compose de lits publics plus ou moins pouvant être pris en charge par n’importe lequel des volontaires. L’échange d’expériences joue également un rôle majeur ici. D’autre part, les jardins communautaires sont un peu plus privés.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'une approbation de partage ?

Plusieurs familles s’occupent généralement d’un jardin en même temps. Ils le supervisent et l’utilisent également ensemble. S’il s’agit d’un bien loué, le propriétaire est généralement responsable des soins. Il existe également une sorte de règles internes pour tous les co-utilisateurs. Un tel jardin communautaire suscite un grand intérêt, de plus en plus de jardins sont déclarés comme jardin communautaire dans le bail. Cependant, les jardins communaux sont également très populaires dans les propriétaires. Les entreprises de construction qui proposent des maisons jumelées sont également très intéressantes. Cette offre permet en même temps de trouver des habitants intéressés par un jardin communautaire.

Avantages et projets communs

Dans un jardin commun, les avantages et les inconvénients sont partagés entre eux. Comme son nom l’indique, le jardin est entretenu, géré et utilisé par une communauté. Cela permet aux personnes sans doigts verts prononcés de profiter d’un jardin. En général, les gens viennent se retrouver de cette façon. Les projets de culture conjoints assurent un échange d’expériences tout en divisant simultanément le travail. Cela permet de cultiver les plantes avec moins d’efforts et le résultat peut être encore meilleur que si un jardin est pris en charge par lui-même. Les coûts sont bien sûr répartis uniformément, tout comme la récolte.

A découvrir également : Location meublée : les atouts, les bémols et les réglementations

Jardins communautaires — idéaux pour les familles

Les familles avec enfants sont particulièrement susceptibles de profiter de ce type de jardinage. Parce que les enfants peuvent également apprendre beaucoup de choses dès le début. Cela ne s’applique pas seulement à des aspects tels que la culture des plantes et Apprendre les relations dans la nature, mais aussi les composantes sociales et la collaboration qui sont au premier plan de ces jardins.

En plus d’un jardin utilitaire, l’espace vert peut également devenir un terrain de jeu littéral. Les enfants peuvent gambader et les parents peuvent même avoir un peu de paix et de tranquillité pour entamer une conversation ou se détendre sur la chaise longue.

Partager :