QU’EST-CE QUE LA MODÉLISATION BIM ?

392
Partager :

La modélisation BIM, à la fois technologie et méthode, est en passe de devenir incontournable pour tout projet de construction. Qu’est-ce précisément que la modélisation d’une maquette numérique BIM ? En quoi une maquette numérique BIM est-elle différente d’une simple maquette en trois dimensions ?

Technologie BIM, de quoi parle-t-on ?

Le terme de BIM correspond à l’anglicisme Building Information Modeling. Dans la langue de Molière, on parle de modélisation des informations de la construction, ou, dans le jargon professionnel de modélisation BIM. Comme la page https://bim-synthese.fr/building-information-modeling-revit/ le souligne, il s’agit d’un ensemble de processus permettant de créer et exploiter la maquette numérique d’une construction. Ainsi, le Building Information Modeling s’impose aujourd’hui comme étant incontournable pour correctement gérer les données (data management) dans le secteur du BTP ; que cela soit en phase de conception, d’exécution ou d’exploitation.

A lire en complément : À quelle profondeur dois-je creuser pour une terrasse ?

La modélisation des informations du bâtiment permet de créer des maquettes en 3 dimensions s’appuyant sur des données accessibles de manière collaborative et partagée. Ce processus est donc très différent des méthodes utilisées jusqu’ici puisque chaque acteur du projet peut l’alimenter et partager des informations.

D’où vient cette technologie ?

La modélisation BIM n’est pas vraiment nouvelle puisqu’elle est utilisée outre-Atlantique depuis la fin des années 2000. Aux États-Unis, elle s’impose très rapidement, car elle permet de réduire les coûts et l’efficience des projets de construction.

A découvrir également : Le ponçage à l'eau : comment ça marche ?

Selon des études menées aux USA, par rapport aux méthodes traditionnellement utilisées, le gain est considérable. En effet, à la fin du XXe siècle, il n’est pas rare de constater des dépassements de coûts de construction de plus de 35% et des retards de livraison tout aussi importants. Des retards qui représentent évidemment un surcoût considérable. La modélisation BIM s’impose comme une évidence pour réduire les coûts. Le Building Information Modeling utilise des logiciels spécifiques, tel que : le logiciel Revit Autodesk pour l’architecture, la structure et le MEP (Mechanical, Electrical, Plumbing) ; Archicad dédié spécifiquement à l’architecture ou Plancal NOVA-Trimble pour le MEP. La formation à ces logiciels BIM implique un coût non négligeable, mais a un excellent retour sur investissement.

Qui utilise la modélisation des informations du bâtiment ?

On peut donc logiquement se demander qui utilise la modélisation BIM ? La réponse est simple puisque potentiellement, tous les acteurs d’un projet de construction d’un immeuble, d’un centre commercial, d’une maison ou encore d’un ouvrage d’art peuvent être amenés à l’utiliser. Et ceux qui ne le font pas aujourd’hui ne tarderont pas à le faire.

Concrètement, on pense évidemment à tous ceux qui développent et créent de tels projets comme les architectes, les bureaux d’études techniques en phase de conception ; ou encore les équipes MOE, chefs de chantier et entreprises en phase de construction. Mais beaucoup d’autres professionnels sont amenés à utiliser la modélisation BIM comme ceux de la sécurité incendie, les conducteurs de travaux, les investisseurs, les services en charge de la délivrance des précieux permis de construire.

Pourquoi la BIM n’est pas qu’une simple maquette en trois dimensions ?

La modélisation classique d’une maquette en trois dimensions a largement été utilisée un peu partout dans le monde dans les années 2000. Toutefois, cette technologie présente de nombreuses limites que lèvent la modélisation BIM.

Certes, de prime abord, modélisation en 3D et modélisation d’une maquette numérique BIM se ressemblent. Mais il ne faut pas longtemps pour voir tout l’intérêt de cette dernière. Ainsi, sa force, c’est de s’appuyer sur une base de données partagées et collaboratives. Ce partage et cette collaboration se font dès la conception du projet et tout au long de celui-ci. Cela va même plus loin, car les données sont ensuite très intéressantes pour gérer le bâtiment et même le démolir en fin de vie. Le BIM est donc à la fois une méthode et une technologie précieuse pendant tout le cycle de vie d’un ouvrage.

Chaque intervenant sur le projet de construction peut par ailleurs avoir une meilleure compréhension de l’ensemble du projet et des contraintes. De fait, on évite plus facilement les problèmes récurrents d’incompréhension qui entraînent d’innombrables et coûteux retards. La modélisation BIM va donc dans le sens d’une réduction des coûts de construction et d’un plus grand respect des délais.

Partager :