Comment choisir sa colonne de douche ?

144
Partager :

La salle de bain est devenue au fil du temps la pièce du bien-être à la maison. Et la douche, l’endroit de détente et de relaxation. Pour rendre ce moment plus confortable, la colonne de douche est largement plébiscitée.

Mais comment choisir sa colonne de douche ? Voici les points à prendre en compte avant de prendre sa décision.

Lire également : Pourquoi opter pour une cuisine en inox ?

Les différents types de colonne de douche

La colonne de douche est un ensemble tout-en-un propice à la détente. En plus de la douchette à main et de la robinetterie, elle se compose également de la pomme de douche (ou douche de tête). L’avantage de cet élément supplémentaire, c’est qu’il est fixé en hauteur et qu’il n’y a donc pas besoin de le maintenir pendant sa douche, son jet enveloppe tout le corps. L’occasion de se relaxer sous le jet chaud.

La colonne de douche hydromassante

Pour un moment de relaxation intense, il est possible de choisir une colonne de douche hydromassante. Cette colonne de douche est équipée de buses de massage qu’il est possible d’orienter.

A lire également : Bref aperçu de l'installation de la climatisation

C’est la douche zen par excellence grâce aux bienfaits d’un spa, à la maison. Un dispositif particulièrement apprécié des sportifs, de ceux qui ont un travail physique ou de ceux qui ont tout simplement besoin de se détendre.

La colonne de douche encastrée

L’élégance d’une douche épurée. Dans le cas d’une colonne de douche encastrée, la barre de douche est cachée dans le mur. Il reste alors les boutons de commande, la douchette, le flexible et son support et la pomme de douche.

C’est la solution design qui est particulièrement appréciée pour une douche à l’italienne. Pour installer une colonne de douche encastrée, il faut prévoir de gros travaux. C’est une option conseillée en cas de construction ou de rénovation de salle de bain.

La pomme de douche peut être montée sur un bras qui sort du mur ou du plafond, mais elle peut aussi être directement encastrée dans le plafond. On appelle ce dispositif un ciel de pluie.

Que faut-il savoir pour choisir sa colonne de douche ?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour choisir sa colonne de douche. Voici quelques conseils pour vous aider.

Mélangeur ou mitigeur : que choisir ?

Le mélangeur et le mitigeur, c’est ce qui sert à contrôler la température de l’eau de la douche.

Le mélangeur, c’est l’option un peu plus ancienne à deux boutons qu’il faut régler manuellement pour obtenir la température de l’eau souhaitée. C’est la solution la plus économique et certain la choisisse pour un style de salle de bain vintage.

Le mitigeur, c’est l’option la plus actuelle et la plus pratique. Il y a toujours deux boutons, mais l’un pour régler la température et l’autre pour régler le débit de l’eau. L’avantage, c’est qu’il est possible de conserver la même température d’une douche à l’autre et qu’il n’y a pas besoin de jongler entre une douche un peu trop froide ou légèrement trop chaude.

Le plus sécuritaire, c’est de choisir un mitigeur thermostatique qui permet de choisir la température de l’eau au degré près. Il est également équipé d’une butée de sécurité pour aller au-delà des 40 °C. Il existe aussi des mitigeurs isolés appelés corps froid, pour ne pas se brûler au contact du robinet.

Choisir sa pomme de douche

Il existe plusieurs formes de pomme de douche, c’est purement une question d’esthétisme. En revanche, pour un confort de douche avancé, il y a quelques astuces à connaître pour bien choisir sa pomme de douche.

La tendance est aux pommes de douche immenses. Cela permet un enveloppement entier du corps. La taille maximale est de 45 cm de largeur pour une pomme de douche XXL.

Pour un confort suffisant, il est conseillé d’opter pour une pomme de douche de 20 cm de largeur au minimum. Il n’y a pas que la taille qui compte, pensez aussi à porter votre attention sur le nombre de picots : c’est ce qui garantit une densité de jet.

Partager :