Différentes techniques pour personnifier une plaque personnalisée gravée

452
Partager :

Une plaque est une signalétique que l’on peut utiliser pour la communication d’une information ou pour la décoration. Le fait qu’elle soit entièrement personnalisable vous permet de profiter d’une réalisation unique et originale. La diversité du choix sur le matériau, la taille, la forme et le contenu est l’une des plus grands avantages d’une plaque personnalisée. Pour obtenir une plaque gravée, différentes techniques sont utilisées par le graveur selon le résultat souhaité. 

La gravure mécanique

La gravure mécanique est l’une des techniques les plus courantes pour personnaliser une plaque gravée. C’est l’une des méthodes les plus traditionnelles. Elle consiste à l’utilisation d’outils, tels que des fraises rotatives ou des burins pour graver le texte ou les motifs sur la surface. L’idée est de se débarrasser des parties du matériau de la plaque afin d’obtenir un motif, un texte ou un dessin. 

A lire aussi : Quel système d’alarme pour protéger mon activité ?

La gravure mécanique convient à différents matériaux, tels que :

  • Le bois
  • Le métal
  • L’acrylique 
  • L’aluminium
  • Le laiton
  • Le plexiglas
  • Le PVC

Le processus d’une gravure mécanique passe par plusieurs étapes dont la première consiste à préparer et à fixer solidement le matériau de la plaque. Le design souhaité passe ensuite dans un logiciel qui contrôle la machine de gravure.

A lire aussi : Comment ajuster les vannes de filtration de piscine pour un meilleur traitement de l'eau

Grâce aux outils rotatifs ou aux burins, la machine de gravure mécanique enlève progressivement les couches du matériau. Dès que la gravure terminée, d’autres traitements peuvent être adoptés tels qu’un ponçage afin d’améliorer l’apparence du motif ou du texte. 

De nombreux modèles sont disponibles sur le site otypo-com. Vous pouvez ainsi visiter le site  et faire le plein d’idées pour trouver le modèle de plaque personnalisée gravée qui vous convient.

La gravure laser

La gravure laser est une méthode, qui utilise un laser pour graver de manière précise un texte ou un dessin sur la plaque. Cette technique est prisée pour sa précision et son adaptabilité sur différents matériaux. Elle offre aussi des détails fins. Côté rapidité, la gravure laser est la meilleure.

Après avoir préparé la plaque, le design est transféré dans un logiciel dont le rôle est de contrôler le laser. Ce logiciel guide les mouvements précis du laser. Le laser fonctionne par des impulsions de haute énergie afin de vaporiser ou brûler le matériau jusqu’à laisser des marques permanentes

Une gravure laser est adoptée pour la création des différentes plaques suivantes : 

  • Les plaques commémoratives
  • Les plaques décoratives
  • Les trophées
  • Les plaques signalétiques 

La gravure chimique

Comme son nom l’indique, la gravure chimique est une méthode qui utilise des produits chimiques, notamment de l’acide pour graver le texte ou les motifs sur des métaux. C’est donc la technique adaptée aux métaux. A noter qu’elle convient à une variété de métal, dont l’acier, l’aluminium ou encore le laiton. 

Pour cette technique, le processus suit les étapes suivantes :

  • La préparation de la plaque
  • Le masquage 
  • La gravure 
  • Le nettoyage 

La préparation de la plaque consiste à appliquer une couche de vernis résistant à l’acide sur la surface métallique. 

Le masquage vise à appliquer un pochoir sur la surface, ce qui expose uniquement les zones à graver à l’acide. 

La gravure se traduit par l’immersion de la plaque dans un bain d’acide. Celui-ci réagit donc avec le métal, ce qui crée une gravure au niveau des zones non protégées par le masque. 

Le nettoyage permet de retirer la plaque du bain d’acide, de la nettoyer et d’éliminer le vernis et les résidus d’acide.  

L’impression UV

Pour créer une gravure sur une plaque, le graveur peut aussi utiliser une imprimante UV. Cette technique consiste donc à imprimer du texte ou des images directement sur la plaque. Elle peut être adoptée sur tous types de matériaux. 

Le processus d’impression UV suit les étapes suivantes :

  • La préparation 
  • L’impression
  • Le durcissement
  • La finition 

La première étape consiste à préparer la surface de la plaque pour recevoir l’encre UV. Le processus d’impression utilise des encres UV dont le durcissement se fait instantané une fois qu’elles s’exposent à la lumière UV. A noter que l’impression est appliquée directement sur la plaque. 

Le durcissement consiste à passer la plaque sous une lampe UV pour durcir l’encre. Cela rend celle-ci plus résistante et durable. La plaque reçoit ensuite une finition avec un revêtement protecteur. 

La sublimation 

La sublimation est une technique de gravure le plus souvent utilisée pour personnaliser une plaque gravée en aluminium. Cela vise à impliquer l’impression d’une image sur un papier spécial, puis la transférer sur la plaque par le biais de la chaleur. 

La sublimation s’applique sur une plaque généralement revêtue de polymère ou d’aluminium. L’étape d’impression consiste à imprimer l’image ou le design sur du papier conçu pour la sublimation à l’aide d’encres spéciales. 

Le papier imprimé est ensuite positionné sur la plaque et fixé avec précision grâce à des adhésifs ou des pinces. 

La plaque est ensuite chauffée à une température élevée grâce à une presse à chaud. Sous l’effet de la chaleur donc, l’encre passe de l’état solide à gazeux. C’est le processus qui explique la fusion de l’encre avec la couche de revêtement. La plaque est ensuite refroidie. 

Partager :