Quel luminaire installer pour un salon salle à manger

59
Partager :

La lumière dans n’importe quel espace est essentielle pour créer une atmosphère adéquate pour la tâche prévue dans la zone. Le cas du salon et de la salle à manger est particulier, puisque la lampe elle-même décore et fait partie de l’ensemble, mais la lumière qu’elle émet joue également un rôle fondamental. Voici nos conseils !

Comment bien éclairer le salon ?

Pour obtenir un éclairage équilibré dans le salon, il est judicieux de combiner différents types de lumière : en particulier un éclairage zénithal qui vient d’en haut et un éclairage périmétrique sur les murs. L’éclairage zénithal, tel que celui fourni par un plafonnier, doit être placé à une hauteur suffisante (environ 2,10 ou 2,15 m du sol) pour qu’il puisse éclairer l’ensemble de l’espace. Lorsque la pièce est petite, il convient de donner plus d’importance à l’éclairage périmétrique qu’à l’éclairage zénithal, afin que les murs soient baignés de lumière et que les ombres soient évitées. Vous pouvez mettre, par exemple, un cordon led sur les plinthes, afin que la lumière diffuse baigne les murs. Choisissez un éclairage chaleureux, autour de 3 000 K. Si vous aimez les plafonniers, ne renoncez pas à en placer un, mais associez-le à d’autres sources lumineuses. Certains magasins de luminaire comme la Boutique du Luminaire peuvent aussi vous proposer de meilleures idées pour vous éclairer à ce sujet.

A lire en complément : Quels sont les diagnostics de performance énergétique (DPE) obligatoires pour la vente de sa maison ?

Comment bien éclairer la salle à manger ?

L’éclairage général de la salle à manger est celui qui éclaire complètement l’espace. Il est généralement monté au plafond avec des spots discrets ou réalisé avec des lampes sur des buffets ou des modèles de sol. Les petites tables, qu’elles soient rondes ou carrées, sont éclairées par un plafonnier toujours plus petit que la surface occupée par le plateau. Autrement dit, la lampe ne doit pas dépasser. Il peut avoir un design plus ou moins frappant, mais une taille équilibrée. Vous pouvez également jouer avec quelques lampes plus petites, suspendues à différentes hauteurs. Lorsque la salle à manger est spacieuse et dispose d’une table aux dimensions généreuses, qu’elle soit rectangulaire ou ovale, la clé pour bien l’éclairer est que les lampes soient réparties sur toute la surface. Les lampes à bras multiples font l’affaire. Aussi les designs tubulaires et rectilignes pour les salles à manger de style plus moderne. S’ils sont également réglables, alors le faisceau de lumière pourra être réglé selon nos convenances.

Quelle alternative au plafonnier classique ?

Il est également possible d’obtenir un éclairage confortable et adéquat dans la salle à manger, même si vous ne souhaitez pas qu’un luminaire soit suspendu au plafond. Dans ce cas, les spots encastrés ou au plafond sont une bonne option. Vous devrez en installer plusieurs sur la table pour éclairer correctement. Il est pratique qu’ils soient réglables en intensité afin que vous ayez la possibilité d’éclairer davantage la table, mais utilisez les projecteurs comme éclairage d’ambiance tout en étant à proximité. Gardez à l’esprit que s’ils sont réglables, vous pouvez diriger le faisceau de lumière vers les extrémités de la table si les points sont placés au centre. S’ils ne sont pas réglables, allongez la distance entre les spots au plafond.

A voir aussi : Comment choisir ses suspensions ?

Comment choisir des ampoules adaptées ?

La chose la plus importante lorsqu’il s’agit de bien éclairer le salon ou la salle à manger est que le type de lumière émise par l’ampoule soit chaud. Ceci est lié au concept de température de couleur, qui est mesurée en Kelvin (K). Il faut choisir un type de lumière blanc chaud. Pour la salle à manger, vous avez besoin d’une quantité de lumens différente selon la taille de la salle à manger. Ces notes serviront de guide : pour une salle à manger de 6 m² – 2 580 lumens, pour une de 9 m² – 3 880 lumens, pour 12 m² – 5 170 lumens, et pour 20 m² – 8 620 lumens.

Partager :