Le lait de chaux pour une décoration écologique

428
Partager :

Depuis la nuit des temps, la chaux est utilisée par la protection des foyers et la préservation de la santé des occupants. Au fil des années, des dérivés de cette matière ont fait leur apparition, dont le lait de chaux. C’est l’un des produits les plus anciens utilisés pour la peinture et l’assainissement des écuries, des grandes et des bergeries. De cette propriété, il est désormais très prisé dans la décoration.

A voir aussi : Utiliser du papier peint dans la décoration intérieure

Quelles sont les origines de la chaux ?

L’histoire de la chaux a commencé dans les fonds marins, il y a de cela plus de 3 milliards d’années. En effet, les coquillages, déchets des coraux et algues produisent des déchets en carbonate de calcium. Avec le mouvement des vagues et des intempéries, ces dépôts se transforment en état de sable. Au fil des années, qui se comptent en millions, les sédiments deviennent une roche calcaire.

La chaux est obtenue via l’extraction de cette roche calcaire. Parfois, il faut creuser jusqu’à une vingtaine de mètres sous terre pour en obtenir. Toutefois, cela n’empêche que la chaux reste une ressource presque inépuisable.

A voir aussi : Personnalisez votre intérieur !

Qu’est-ce que le lait de chaux ?

Le lait de chaux est un produit obtenu à partir d’un mélange d’eau et de chaux vive ou hydratée. Cette solution est une peinture naturelle protectrice à badigeonner sur les murs anciens ou pour servir d’enduit. Notons que le lait de chaux est surtout utilisé en intérieur. Il se présente comme un produit perméable à la vapeur d’eau et dépourvu de solvants toxiques ou de composés organiques volatils (COV).

Dans certains cas, le mélange d’eau et de chaux vive est ajouté par des pigments naturels. Cela apporte une propriété antiseptique et bactéricide au mélange. Naturel à base minérale et sans solvant, le lait de chaux est naturellement respirant, comme les peintures microporeuses.

Notons qu’avec toutes ces qualités naturelles, le lait de chaux est appliqué sur le tronc des arbres fruitiers afin d’en éliminer les mousses, les parasites et les champignons.

Comment compose-t-on le lait de chaux ?

La composition du lait de chaux est relativement simple. Il suffit de verser de la chaux éteinte dans de l’eau selon une proportion allant de 5 à 30%, selon la consistance ou l’onctuosité recherchée. Il est recommandé de préparer le produit dans un grand récipient, en se munissant d’un mélangeur en bout de perceuse. A défaut, il suffit de remplacer ce dernier par un appareil à variateur de vitesse pour régler sa rotation.

Une idée de recette de lait de chaux

Dans certaines recettes, on remplace l’eau par du lait (d’où l’appellation). Il peut s’agir de lait écrémé, demi-écrémé ou entier. En voici un exemple :

  • 1 litre de lait ;
  • 250 grammes de chaux ;
  • 800 grammes de carbonate de calcium ;
  • Pigments ;
  • ¼ d’huile de lin.

Cette composition non traditionnelle est expliquée comme suit :

  • Le lait pour obtenir une peinture au lait ;
  • L’huile de lin en tant que colle de complément;
  • Le blanc de meudon ou le carbonate de calcium pour épaissir et obtenir un rendu opaque par la craie ;
  • Les pigments pour la teinte.

Le rôle de la chaux dans la recette

La présence de chaux est indispensable pour plusieurs raisons :

  • La chaux apporte la pigmentation blanche au mélange. En effet, elle est à la fois un liant, une charge et un pigment blanc. Par ailleurs, pour cette recette, le rendu peut très vite virer au « crème » et non conserver la teinte blanche, à cause de la présence d’huile de lin ;
  • La chaux ne joue ni un rôle assainissant ni un rôle adapté au mur ancien dans cette recette. Grâce à l’huile de lin, la peinture arbore une propriété imperméable ;
  • La chaux présente une propriété anti-bactérienne. En effet, elle joue à la fois le rôle de conservateur tout en empêchant la peinture au lait de moisir.

Comment utiliser le lait de chaux ?

Comme évoqué ci-dessus, le lait de chaux s’utilise surtout en peinture d’intérieur, mais aussi pour les troncs d’arbre.

Comment l’appliquer ?

Pour appliquer le lait de chaux sur une surface, il est indispensable de s’équiper d’une brosse, d’un spalter qui est une brosse très large et mince, d’un rouleau ou d’une éponge. Il arrive même qu’il soit appliqué avec un balai lorsqu’il s’agit d’un mur en pierres apparentes. Dans un cas comme un autre, l’outil à utiliser devra dépendre de la consistance du lait de chaux.

Quelles sont les surfaces qui peuvent accueillir du lait de chaux ?

Généralement, tous les supports peuvent l’accueillir, qu’il s’agisse de pierre, de brique, de béton ou béton cellulaire, de pierre reconstituée ou de plaque de plâtre. Attention, pour cette dernière, il est conseillé de faire en sorte à ce que le lait de chaux ne soit pas trop liquide pour éviter de détremper le carton.

Seul le bois fait exception au lait de chaux. Il risque de s’écailler, avec une mauvaise adhésion, sauf avec l’application d’un fixateur.

Partager :